Radio Goree Network

Transmettez l'Information

Thomas Isidore Noël Sankara aurait 60 ans aujourd’hui.

Thomas Sankara

Thomas Sankara

Thomas Isidore Noël Sankara: 60 ans en décembre 2009.

Information transmise à Radio Goree Network / Les Griots du Web, par le site dédié à Thomas Sankara : http://thomassankara.net/

Lancement de l’appel : “Justice pour Thomas Sankara, Justice pour l’Afrique”

Article publé par Jean-Piérre Ndong.

Nous reproduisons intégralement l’appel et vous convions depuis notre liste de diffusion à signer l’appel : Lancement de l’appel : “Justice pour Thomas Sankara, Justice pour l’Afrique”

Début du courriel de l’association Thomas Sankara: “A cette occasion, nous vous informons du lancement de l’appel “Justice pour Sankara, Justice pour l’Afrique” relayé par une quinzaine d’associations dans différents pays.

Cette pétition est disponible en 5 langues. Les internautes sont invités à la signer en ligne à l’adresse http://thomassankara.net/spip.php?article866, pour ce qui est de la version française.

L’appel est d’ores et déjà soutenus par le réseau CADTM, le réseau ATTAC Afrique, l’Etrange rencontre, le CEDETIM (Centre d’études et d’initiatives de solidarité internationale), SURVIE, le collectif Afrique de Lille, le NPA (nouveau parti anticapitaliste) du syndicat SUD Solidaire, le syndicat des agents des douanes du Niger, le mouvement des sans voix du Burkina, le mouvement des africains en Italie, un certain nombre d’intellectuels italiens, journalistes, acteurs réalisateurs, les partis burkinabé UNIR /PS, FFS et PAI, des personnalités comme Jean Ziegler, Eric Toussaint, l’ancien ministre de Thomas Sankara Fidel Toe, … D’autres soutiens devraient suivre.

Nous livrons ces signatures à titre d’exemples et vous informerons de la suite.”

Fin du courriel.

Début de notre réponse:

Par Jean-Pierre Ndong & Mbagnick Diouf

Il a changé le nom colonial de la Haute-Volta (Upper-Volta en anglais) en Burkina Faso, c’est-à-dire : Le pays des Hommes intègres. Lire et relire, entendre et réentendre que les africains sont corrompus (culturellement) lisez ce site, inscrivez-vous sur ce site, lisez l’histoire de cet homme, un autre humain de la trempe d’un Sitting Bull (Amérique précolombienne) ou d’un Nelson Mandela (Afrique) ou d’un Ernesto Guevara (Amérique Latine) …

Pourquoi lorsque, celles et ceux qui cherchent à changer la situation sociale de l’Afrique moderne sont assassinés, ou remplacés par des pantins ? Vivre la corruption de certains africains modernes, vivre la corruption des Mobutu africains est un enfer en temps réel. Le mot pantin est trop faible : des collaborateurs qui contribuent au sous-développement de leurs peuples respectifs.

Des présidents criminels-collaborateurs qui chient leurs fientes d’oiseaux de malheur dans des toilettes en marbre, des bidets en or.: Des situations que refuseraient TOUS leurs ancêtres instruits de la vallée du Nil. Le Président Nelson Mandela a passé plus de 25 ans en prison, avocat de formation, il avait le choix professionnel. Il a choisi un autre chemin, celui de la libération de son peuple, du peuple noir.

La vie de Thomas Sankara (Un nom de famille originaire de l’Egypte ancienne : Sankara est un nom pharaonique) est une histoire, l’oublier c’est participer à l’ignominie, à l’innommable : La collaboration dont les conséquences sociales bloquent le développement de l’Afrique noire contemporaine.

Pour paraphraser Sacco & Vanzetti : Lorsque les noms des présidents collaborateurs africains seront retournés dans l’oubli absolu, lorsque leurs os ne seront que poussière, lorsque leur passage en Afrique noire ne sera que le souvenir d’un passé lointain et maudit, ce jour béni verra une génération africaine porter les noms de Sankara, Mandela, Diop…

Notre hommage, sur ce site, à ce résistant noir ! Hotep, que ton nom soit béni, que des générations d’africaines et d’africains entendent ta voix, suivent ton enseignement pour bénéficier de ton choix et de tes refus.

L’Afrique noire ne se libérera des corrompus et de l’occupation que lorsque les africaines et africains auront réalisé le choix suivant : Vivre l’Unification (la Libération) ou rester divisés, assistés et immigrés.

Lors de l’assassinat du Président Sankara, j’ai (Jean-Pierre Ndong) entendu sur la chaine française RFI, l’interview d’Houphouët Boigny (président de la Côte d’Ivoire) et d’Abdou Diouf (président du Sénégal) qui disaient, je cite de mémoire : « Que la malheureuse disparition de Thomas Sankara, ouvrait des perspectives nouvelles de dialogues et de développements en Afrique (de l’Ouest…)

Il vous appartient de comprendre quelles perspectives sont à la disposition de l’Afrique noire, en 2009.

Notre site est un carrefour, comme l’est le Sénégal, qui fait le lien avec d’autres sites sur l’Internet. Pour en savoir plus sur Thomas Sankara : Veuillez lire et vous abonner sur la liste de diffusion consacrée à Thomas Sankara : http://thomassankara.net/

Votre choix, votre liberté, la liberté de vos sœurs et frères en Afrique noire.

Merci au grand-frère Sankara :

  • De nous rappeler qu’un pays africain peut choisir la justice sociale sans être dirigé par une intelligentsia hypocrite et corrompue,
  • Merci de rappeler au reste des habitants des pays ACP que l’Afrique noire est culturellement le continent des hommes intègres.
  • Merci pour votre combat, hommages, prières dans notre tradition nègre, nous espérons qu’une génération donnera à sa descendance votre nom, en lieu et place de noms d’abrutis qui n’ont aucune communauté référentielle avec l’histoire de l’Afrique noire.
  • Que le nom de Sankara soit sanctifié dans la tradition noire.
  • Que les ancêtres lisent cette prière digitale, que les ancêtres perçoivent et entendent nos pensées et les transmettent au créateur suprême, car en ce jour anniversaire, si des centaines de « présidents noirs » avaient adopté, votre choix, le noir n’en serait pas à ce niveau.
  • Les Mobutu africains ne réaliseront jamais l’Unification du continent noir.

Nous n’oublierons jamais.

Aux indo-européens d’aujourd’hui: Solidarité !

Dans nos agendas respectifs, pouvons-nous inscrire ce jour comme étant dédié à Thomas Sankara ?

Que tous les 21 décembre, les peuples des ACP célèbrent prient, jouissent positivement ce jour en la mémoire de Thomas Sankara, Président de la région africaine nommée Burkina Faso. Tous les ans : le 21 décembre soit le jour de célébration dédié au frère, au grand-frère, à l’Oncle, au Père, au Grand-père et pour les générations futures à l’ancêtre Thomas Sankara. Apprenons à célébrer nos héros.

==================================@+

Pour nous contacter via courriel, l’adresse est sur la photo.

Souhaitez-vous réagir : Réagissez !

Publié par Jean Pierre Ndong & Mbagnick Diouf, Pour Radio Goree Network / les Griots du Web 2009

Categories: - Civilisation ou Barbarie ! - Débats-En ligne ! - Immigrations - Les Cultures d'Afrique - Martin Luther King Jr (I Have a Dream) - Martin Luther King Jr. - PanAfricanisme ! - Thot / Littérature